• Sabine Guichard

Sexisme en France : Etat des lieux

Le Haut Conseil à l’Egalité vient de publier le deuxième état des lieux du sexisme en France.


Alors, où en sommes-nous après le phénomène #Metoo ?

Le constat reste "accablant" avec une hausse de 46% des plaintes pour harcèlement sexuel en 2019.


Trois domaines ont été plus spécifiquement analysés, dont le monde du travail :

D’abord en amont dans les grandes écoles, "sortes de bastions « virilistes » où les actes sexistes fonctionnent comme rite intégrateur".

Puis dans les entreprises où régnerait encore une grande tolérance sociale au sexisme : 60 % des Européennes déclarent en 2019, avoir déjà été victimes d’au moins une forme de violence sexiste ou sexuelle au cours de leur carrière et en France, dans une enquête de 2016, près de 80 % des femmes considéraient qu’elles étaient régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes dans l’entreprise.


Face à ces constats, le Haut Conseil à l’égalité formule 32 recommandations parmi lesquelles l'intégration du thème des violences sexistes et sexuelles dans la négociation collective obligatoire sur l’égalité professionnelle et le renforcement des exigences en matière d’évaluation, de formation et de transparence, notamment sur le nombre et la nature des sanctions prises par l’employeur ou l’employeuse.