• Sabine Guichard

"La RSE et au-delà :questionner la stratégie,la gouvernance et le management"

Prometteur ? Oui. Mais... de quoi s'agit-il ? Du séminaire organisé par France Stratégie le 10 janvier 2019, qui a réuni des chercheurs de plusieurs disciplines.


Les recommandations des experts sont directement présentées en synthèse.

Exemple ? La priorité aux valeurs :

"- Se donner une nouvelle définition de leur raison d’être (dont la contribution à la société…).

- Définir les grands indicateurs de la performance globale et se donner des objectifs, incluant ceux concernant l’environnement et le social.

Implanter une règle simple : toute prise de décision, de l’acquisition d’un équipement à l’embauche d’un nouveau collaborateur, doit être soumise aux quatre ou cinq valeurs clés de l’entreprise"

Incarner les valeurs donc

Le focus sur la raison d'être est plus que jamais d'actualité dans notre pays avec le Projet de Loi PACTE !



ZOOM sur une contribution : La présentation du "modèle de l'entreprise progressiste", par Alain COUPET (Québec), visant à associer l’économie à l’humanisme.


L’entreprise progressiste repose sur 5 composantes : la raison d’être, les valeurs, la stratégie, la création de valeur partagée et la gouvernance.

- « La raison d’être » : il s’agit de formuler une utilité pour la Société ;

- « Les valeurs » : l’entreprise progressiste est guidée par 4 grandes valeurs humanistes dans ses relations avec toutes les parties prenantes : le respect, l’équité, l’honnêteté et l’ouverture aux autres. D'où un nouveau paradigme :

en interne : un management par les valeurs, la mise en place de concepts tels que l’horizontalité, l’organisation libérée, la participation à tous les niveaux, etc. ;

en externe : les fournisseurs deviennent des partenaires ; les liens avec la communauté et le territoire sont renforcés ; et les clients, passifs d’ordinaire, deviennent responsables.

- « La stratégie » : l’entreprise progressiste a une seule stratégie, intégrée, économique ET sociétale ;

- « La création de valeur partagée » : l’entreprise progressiste crée de la valeur pour chacune de ses parties prenantes. Ce modèle conduit à une performance globale

- « La gouvernance »


Autres thématiques abordées : Intégration à la stratégie, finance durable ou encore Management responsable.


L'un des défis de demain (et d'aujourd'hui même) est de rendre accessible cette matière - riche - accessible

https://www.strategie.gouv.fr/publications/rse-dela-questionner-strategie-gouvernance-management