• Sabine Guichard

Compétitivité de la France et qualité du management

Le 30 avril 2019, le Conseil national de la productivité a rendu son 1er rapport. L'insuffisante qualité du management apparaît parmi les facteurs explicatifs... spécifiques à la France. Éclairages.


Le rapport rappelle tout d'abord qu'une part substantielle des écarts de productivité entre pays ou entre entreprises s’explique par la qualité du management et des pratiques organisationnelles.


"Si les entreprises françaises obtiennent un score relativement élevé en matière d’amélioration des procédés existants et des techniques de production, elles seraient en revanche relativement moins performantes sur les aspects humains du management".

Les enquêtes conduites au niveau européen révèlent "un retard important de la France" dans toutes les dimensions identifiées comme influençant positivement la qualité du management : autonomie des salariés, encadrement des managers, organisation du travail.

Or, un fort investissement en matière de ressources humaines (anticipation de la gestion des compétences, utilisation forte en outil numérique, accès important à la formation) et en matière d’organisation du travail (management participatif, feed-back réguliers, travail en équipe, etc.) génère des gains de performance (valeur ajoutée nette et profit net) de 20 % supérieurs par rapport aux entreprises n’ayant pas mis en place ces pratiques organisationnelles et managériales...


La lecture de l'ouvrage de Frédéric LALOUX ("Reinventing Organizations") permet d'éclairer ces constats, de les comprendre et d'envisager les transformations possibles en fonction de chaque organisation.


Le rapport d'avril dernier pointe également la "mauvaise qualité des relations sociales et l'incapacité à se faire confiance" qui "pourraient limiter fortement les possibilités de coopération et donc la mise en œuvre de meilleures pratiques managériales".


On le sait : faire évoluer les pratiques managériales, et la culture d'une organisation, peut demander du temps. Et dépend aussi beaucoup du Dirigeant de l'organisation concernée.


Certaines organisations ont bien entendu déjà investi largement de nouveaux champs dans notre monde en transformation, en intégrant par exemple l'intelligence collective et la facilitation qui permet justement d’encourager les démarches participatives ou même collaboratives.


On en parle ?








MENTIONS LEGALES 

ESoE est membre de la coopérative ELYCOOP (Scop S.A.), C.A.E.

26, rue Emile DECORPS

69100 VILLEURBANNE

0472829601

SIRET : 42985163700034

APE NAF : 7022Z

N° Déclaration activité organisme de formation : 82 69 048 44 69

ESoE est située en Savoie, près d'Aix-les-Bains

Nom Directeur Publication : Sabine GUICHARD

s.guichard@esoe.fr

Hébergeur du Site : 1&1